Premier stand Atlangames à la Gamescom

Pour la première fois de son histoire Atlangames a aidé ses studios à présenter leurs jeux à la Gamescom de Cologne. Wizama, Seenapsis et EndRoad ont fait le voyage jusqu’à Cologne où ils ont retrouvé Eddy sur le stand de l’association.

Une Kit de survie

Sur un aussi gros salon, il est préférable d’être préparé. Afin de vous aider à prévoir la Gamescom 2019, si une telle opération se réitère avec Atlangames, nous avons demandé aux studios présents en Allemagne de nous faire un retour de leur experience.

On notera tout d’abord le sentiment de petitesse des studios vis à vis de leurs voisins (Merci Discord)

Pour Wizima le stand Atlangames pouvait se définir comme :

« le village d’irréductibles gaulois parmi cette masse de grosses structures décorées et bruyantes. »

Si le stand était un peu excentré dans le salon, cela a permis aux studios d’avoir des retour plus qualitatifs.

« Il n’était pas simple de nous trouver, et ceux qui nous trouvaient par hasard, ont apprécié jouer à nos jeux » (Wizama)

« le « calme » du stand nous a permis d’avoir un rapport plus qualitatif et serein qu’au milieu d’une foule dans laquelle les démonstrations et discussions auraient été moins évidentes. » (Seenapsis)

Les studios ont tous les trois insisté sur la nécessité de ramener des supports de communication pour se faire plus grand que l’on est « La plupart des stands mettent la barre très haut en terme de look – donc pas hésiter sur le matériel promotionnel ».

Pourquoi partir avec l’association ?

Un des avantages indéniable de partir à plusieurs porte sur la mutualisation des frais qui permet aux studios d’obtenir un stand plus grand que seul.  Un autre bénéfice est également ressorti dans les retours de nos studios, la cohésion et l’entraide.

« L’esprit solidaire de chacun a vraiment permis une belle cohésion, proposant aux joueurs, lorsqu’ils devaient patienter, de jouer aux jeux de nos voisins. » Wizama

Grâce à cette entraide le stand Atlangames a joui d’une 

« une animation motivantes et attractive pour le public » Seenapsis

Grâce à ce soutien mutuelle les studios ont pu se montrer plus à l’écoute de leurs joueurs malgré la fatigue. Une force qui était portée par « la bonne humeur ! » (EndRoad) qui régnait sur le stand.

Rencontrer des professionnels 

La GamesCom a permis aux trois studios de rencontrer toute une multitude d’acteurs du jeu vidéo. Que cela soit dans la partie business ou sur leur stand, nos adhérents ont pu mettre en avant leurs entreprises ainsi que leurs créations.

« La fructification de ces rendez-vous reste à faire, mais l’ouverture de dialogues que nous à permis ce salon n’aurait pas été aussi évidente sans. » (Seenapsis)

De plus les organisateurs du salon ont intégrés l’application MeetToMatch permettant de rencontrer plus facilement des professionnels du secteur en ayant une garantie d’un intérêt commun.

« L’application MeetToMatch, qui pour nous a été un des highlight de la Gamescom, avec la possibilité de prendre de très nombreux RDV business et d’engager des conversations facilement avec la plupart des gens. » (EndRoad)

Avec une mention spéciale pour Eddy :

« Le fait d’y aller avec toi nous a permis de rencontrer facilement des gens – et de nous sentir plus à l’aise dans cet univers inconnu ! » (EndRoad)

Pour rappel cette année la Gamescom c’était :

370 000
 C’est le nombre de visiteurs cette année.

1037
 structure de développeurs, d’éditeurs et de distributeurs.